Culture, traditions et savoir-faire

Culture, traditions et savoir-faire

Meneham, symbole de la culture pagan

Meneham se trouve au cœur du Pays pagan et témoigne ainsi de la richesse de sa culture, de ses traditions et de ses savoir-faire. Danse, gastronomie, artisanat… Meneham vous dévoile la richesse culturelle de ce territoire hors du commun.

Le Pays pagan : une identité culturelle forte

« Pagan » ?

L’invention du Pays pagan, le pays des païens, repose en grande partie sur le mythe des naufrageurs. La rime entre Pagan et Kerlouan assigne ses habitants, et plus encore ceux de Meneham, à être plus Paganiz que les autres. Étant païens, ils sont aussi vauriens. Toutes les associations sont bonnes pour dénigrer la population locale. Avec une croix au kilomètre carré, il est pourtant difficile de douter du caractère religieux du Pays Pagan à l’époque.

La réputation des habitants du Pays pagan est-elle justifiée ?

Dans de nombreux ouvrages, on parle des habitants de ce pays comme des pilleurs d’épaves de bateaux, allant même jusqu’à provoquer leurs naufrages. On les disait féroces et chapardeurs. Si la récupération de bois, après une tempête, était pratiquée par les habitants de la côte, les pillages d’épaves sont très peu nombreux. Au XVIIIème siècle, on n’en a dénombré en moyenne un seul tout les 10 ans !

Meneham, symbole du Pays pagan

Les habitants de Meneham ne vivaient pas hors du temps, ils en étaient au contraire des acteurs de premier plan ! En effet, ce site en interaction complète avec le monde, est depuis toujours un endroit vivant, témoin des changements de société, du XVIIème siècle à aujourd’hui.

En réalité, Meneham met en lumière un aspect central chez les Paganiz : le partage !

Se partager les tâches : la fabrication du pain, la récolte du goémon, les moissons, les repas de fêtes… Les habitants de Meneham ont toujours vécu avec des valeurs de partage et de proximité.

Patrimoines du Pays pagan

Dañs round

Pastès

La Dañs Round est la seule danse typiquement du Pays pagan. Sans doute diffusée par les gens de mer, il s’agit d’une ronde, où les danseuses et danseurs alternent un court trajet de quatre temps vers la droite, puis vers la gauche, et cela indéfiniment, avec un rythme très soutenu !

Au siècle dernier, elle était pratiquée autant dans un cadre privé (repas de famille, mariages, danses du soir) que lors d’événements publics (fêtes, après la récolte du goémon…). Sa transmission a perduré, et la pratique de la Dañs Round est encore bien vivante !

Le pastès est une brioche locale, véritable pain de fête. Il était savouré en période de morte saison par les paysans à des moments clefs : la période des Gras, mais aussi pendant les fêtes de Noël ou les repas de mariage. Aujourd’hui, pour de nombreux Paganiz, le pastès est toujours un symbole de partage.

À Meneham, le boulanger Henri Joly nous fait le plaisir de faire des pastechou (pluriel de pastès en breton) dans le four à pain du village ! Une gourmandise à découvrir absolument lors de votre visite !

Pour en savoir plus sur l’Histoire de Meneham, symbole du Pays pagan, partez à la découverte de nos nouveaux musées !