Sa nature

Sa nature
France, Finistère (29), Kerlouan, la plage près du hameau de Meneham

Un paysage grandiose

Dune, plages, rochers. Sur la route, en arrivant aux abords de Meneham, vous serez surpris par la silhouette des maisons en pierre, blotties derrière les rochers, dans le creux formé par la dune. La nature préservée, les plages de sable blanc et les rochers énigmatiques posent un décor naturel, un paysage extraordinaire où le temps s’arrête.

Un espace naturel protégé

La côte rocheuse, les plages et l’espace dunaire autour de Meneham en font un site naturel d’exception.

Dès 1989, le Conseil général du Finistère acquiert 20 hectares autour du village afin de préserver l’espace naturel de tout projet de construction autour de Meneham.

Les marcheurs seront charmés par la côte rocheuse dévoilant des paysages sans cesse différents en fonction des marées, de la météo et de la saison. Les baigneurs pourront profiter des eaux transparentes et plages de sable blanc, pendant que les amoureux de la nature observeront la diversité de la faune et de la flore en longeant la dune.

Des plages de rêves !

Les plages en Côte des Légendes, c’est du sable blanc et de l’eau claire, (un peu) fraîche mais tellement revigorante !


Ce sont aussi des criques, des coins, des recoins… Au bord de l’eau, à l’abri des rochers, près des dunes, on s’y sent bien, reposé, au calme. Malgré ce caractère confidentiel, elles sont un formidable lieu de vie : on papote, on joue, on rit ! On déballe, on remballe… Et on revient le lendemain !

Des rochers emblématiques

Allongé dans l’herbe, vous avez peut-être déjà eu l’occasion de regarder les nuages en laissant votre imagination deviner des formes dans le ciel. En Côte des Légendes, c’est allongé dans le sable que vous rêverez aux formes prises par les rochers.

La côte rocheuse de Meneham est en effet un magnifique terrain pour s’adonner en famille à ce jeu de devinette. Peut-être verrez-vous comme nous la carpe, le chapeau de Napoléon, des visages ou encore des crocodiles apparaître au fil de vos balades en bord de mer…

Ici, les rochers sont devenus emblématiques du site, il est d’ailleurs devenu dans le langage courant « le village avec la maison entre les rochers ». Le site est prisé des amateurs de grimpe en milieu naturel, car il offre des parcours pour les débutants comme pour les plus aguerris. Le festival annuel Blokuhaka a lieu chaque année en juillet. Cette manifestation rassemble des passionnés d’escalade de bloc de toute la France, voire de l’étranger. Ne soyez donc pas surpris si, en juillet, vous croisez des grimpeurs avec des tapis d’escalade sur le dos !

Un site naturel à protéger

Aujourd’hui, chaque visiteur participe à la préservation du site de Meneham tant du bâti que des espaces naturels. Il est donc demandé à chacun de ne pas marcher sur la dune en dehors des allées aménagées afin de respecter ces espaces de biodiversité très sensibles au piétinement.

Meneham est un site naturel très riche mais en danger.

Selon le diagnostic participatif établi entre 2017 et 2018, la raison majeure pour laquelle les visiteurs viennent à Meneham sont ses paysages (72% des visiteurs contre 63% pour découvrir son histoire). Cette alliance de nature et de culture constitue l’atout majeur du site, mais cette force impose néanmoins de nombreuses contraintes. En effet, la problématique majeure est de réussir à préserver un patrimoine fragile tout en continuant à accueillir un public nombreux, soit, allier protection et valorisation.

A quoi cela va ressembler ?
Afin de protéger les dunes, un plan de gestion de la bande littorale de Meneham est en réflexion et devrait commencer à se concrétiser pour la saison estivale 2021. Réfléchi en étroite collaboration avec les associations locales et avec l’appui du département propriétaire des dunes, ce projet s’appuie sur les enseignements de l’important travail de suivi du trait de côte réalisé par la Communauté Lesneven Côte des Légendes (CLCL) depuis juin 2020 dans le cadre de sa stratégie de gestion intégrée du trait de côte et de la submersion marine.

Parallèlement, une étude a été réalisée par le CAUE (Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement) entre mars et juin 2020. Ce travail a donné lieu à une importante phase d’analyse-diagnostic suivie de préconisations concrètes qui serviront de base pour l’aménageur-paysagiste qui devrait commencer son travail début 2021. Ce nouvel aménagement devrait sortir de terre en 2023.

Encore un peu de patience ! La réception de ce chantier marquera la fin de cette seconde phase importante dans la valorisation du site de Meneham.